Associations: s’investir pour les sans-abri

S’il n’existe pas de données précise, on estime qu’il existe aujourd’hui en France autour de 150 000 sans-abri. Malheureusement, les gouvernements passent et se succèdent et ce chiffre continue d’augmenter chaques années. La plupart sont étrangers, certains travaillent et on estime que environ un quart d’entre eux sont des enfants. Ainsi, cet article traitera des différentes manières de venir en aide à ces personnes.

Devenir bénévole

Le Samu social, le Secours populaire français ou encore Entraides-citoyennes, les associations d’aides aux sans-abris recrutent toute l’année, maraudes, cuisine ou encore collecte toutes seront ravies de vous accueillir afin d’œuvrer pour les plus démunis. Vous n’avez qu’à vous rendre sur la page de l’association qui vous intéresse, toutes expliquent clairement comment les rejoindre. En plus de constituer des expériences humaines extraordinaires, d’apprendre auprès de profils divers et de gagner en maturité, sachez que vous investir dans des associations telles que celles-ci pourrait vous permettre de toucher le Tremplin Citoyen si vous œuvrez dans l’Essonne et la Mission Jeune Citoyen si vous le faites dans la Communauté de Communes Entre Juine et Renarde. Si nous avons cité parmi les plus importantes associations plus haut, d’autres associations se bougent près de chez-vous à l’exemple de Jeunesse Solidaire. Aussi, ce type d’activité est valorisé dans un CV à la partie « activités » de celui-ci.

Devenir donateur

Les associations d’aide humanitaires vivent avant tout grâce aux dons, ainsi si vous manquez de temps pour vous investir dans l’une de celles-ci ou que vous souhaitez les soutenir encore plus, vous pouvez procéder à un don. Encore une fois, les méthodes de don sont très bien expliquées sur ces sites et ces dons permettent une réduction de l’impôt sur le revenu de 75% de la somme versée. Cette réduction est à indiquer sur votre déclaration de revenu en tant que déclaration complémentaire.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :