Tout savoir sur le don du sang

Don du sang, de plaquette ou de plasma, quasiment chacun d’entre nous peut donner un peu de soi pour sauver des vies. Nous allons donc traiter dans cet article du don du sang et des différentes étapes à suivre pour que vous puissiez donner le vôtre.

Les besoins de dons en France sont de 10 000 litres de sang chaque jour. Ce sang peut-être transfusé à un patient lors d’une hémorragie, régulièrement lors d’un accouchement mais en grande majorité, ce sang est transfusé aux personnes souffrant de maladie du sang et/ou de cancer. C’est à un million de malades que profite les dons du sang chaque année et malheureusement, les réserves de sang viennent parfois à manquer. Aussi pendant la période de Noël avec son lot de maladie, les dons baissent tout comme durant la période estivale où les gens partant en vacances délaissent parfois les sites de dons… C’est pourquoi si on le peut, il est important de donner son sang tout au long de l’année.

Si vous n’avez encore jamais donné votre sang, nous allons voir ici toutes les conditions requises afin de pouvoir donner son sang dans un centre agréé.

-Faire au moins 50 kg.

-Ne jamais avoir reçu de transfusion de sang ou de greffe d’organes.

-Ne pas souffrir d’anémie ou manquer de fer, vous devez avoir assez d’hémoglobine dans votre sang pour pouvoir donner celui-ci

-Ne pas être enceinte ou avoir accouché depuis moins de 6 moins, cette règle sert à préserver la santé du bébé et la vôtre en évitant toute carence.

-Ne pas être malade (infection urinaire, toux, diarrhée…) et ne pas l’avoir été durant les deux semaine précédant vôtre don.

-Ne pas avoir subi d’extraction dentaire la semaine précédant le don ni de traitement de carie ou de détartrage le jour précédent le don.

-Ne pas avoir subie d’opération ni d’endoscopie durant les 4 mois précédant le don.

-Ne pas s’être fait tatouer ou percer dans le 4 mois précédant le don pour éviter tout risque d’infection dû à un mauvaise désinfection du matériel.

-Si vous avez récemment été victime de douleur cardiaque après un effort, le don du sang vous est proscrit, il l’est à toute personne souffrant de problèmes cardiaques ou ayant déclaré un AVC.

-Si vous avez eu des relations, même protégées, avec différents partenaires sexuels au cours des 4 derniers mois. Seuls les femmes n’ayant eu des rapports qu’avec d’autres femmes échappent à cette directive.

-Si vous avez déjà pris des drogues pas intraveineuse (en vous piquant) vous ne pourrez plus donnez votre sang et ce, jusqu’à la fin de votre vie.

-Si vous avez eu un rapport avec un partenaire n’échappant pas à l’une des deux règles précédemment citées, vous devez attendre 4 mois pour donner votre sang à nouveau.

-Si vous avez voyagé à l’étranger dernièrement, vous pourrez être interdit de donner votre sang jusqu’à 4 mois en fonction du pays d’où vous revenez, consultez la liste des pays en cliquant ici.

Si vous respectez chacune de ces indications vous ne devriez pas avoir de problèmes pour donner votre sang, consultez donc la liste des centres de collecte près de chez vous en cliquant ici.

Dans tous les cas, un don du sang doit être espacé du précédant d’au moins deux mois et il faut être majeur pour donner son sang.

Enfin pour toutes informations complémentaire, n’hésitez-pas à vous rendre sur le site de l’EFS (Etablissement Français du Sang).

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :